***QEP***

Cette année, au mois de Mars, j’ai vécu une très belle aventure : faire partie du Jury des “Portraitistes de France” organisé par la fédération dont je fais partie, la FFPMI (La Fédération Française de la Photographie et des Métiers de l’Image)

Je suis revenue chamboulée, avec l’idée de préparer nouveau concours : le QEP (Qualified European Photographer).

Selon la FEP Federation of European Photographers, le QEP est :
“La qualification de photographe européen qualifié (QEP) vise à reconnaître et à récompenser l’excellence des photographes professionnels européens[…]Pour atteindre ce niveau, un photographe doit avoir d’excellentes compétences techniques et artistiques, le jury doit avoir, outre le talent technique, un facteur de folie qui le distingue des autres. Pour une application QEP, un panel de 12 images imprimées et montées est nécessaire, représentant toutes le domaine de spécialisation choisi par le candidat.”

Cela fait plusieurs années que ce titre me trotte dans la tête mais préparer un concours comme celui là demande beaucoup d’investissement personnel. De plus il faut trouver un sujet pour présenter 12 images.
Il est possible de présenter une série de 12 images sur un sujet libre : macrophotographie, paysage, mariage, reportage…
J’ai voulu participer en proposant mon sujet de prédilection : le portrait.

J’ai choisi “les Femmes Rousses” car j’ai toujours été en admiration devant leur beauté naturelle et leurs chevelures flamboyantes.
12 modèles ont été recrutées pour créer des images en vue de préparer mon QEP. J’ai eu le plaisir de les photographier au studio durant 3 mois.

Après avoir saupoudré quelques pincées de magie sur les images sélectionnées, puis les avoir imprimé sur mon fidèle papier Baryté, elles ont ont été envoyées à Prague. C’est là que se tenait cette session de Novembre…

Le jugement à eu lieu ce matin, autant vous dire que mon stress était à son plus haut niveau. Obtenir ce titre est une grande reconnaissance de mes pairs et, je l’avoue une forte satisfaction personnelle.

C’est en tremblant que j’ai décroché mon combiné lorsque Pierre Delaunay m’a contactée pour m’annoncer le résultat…

“Tu es QEP !” m’a-t-il dit.

Bonheur ! Joie ! Satisfaction !
Champagne… !!!

Tout d’abord je remercie bien entendu, mes 12 belles rousses. 👩‍🦰 Vous avez été au top !
Puis, bien sur, ceux qui m’ont conseillé, motivé, épaulé dans cette démarche grâce à eux, j’ai gravi une marche de plus.

Ils étaient nombreux à m’aider à franchir cette marche, mais comme vous savez surement: “Tout seul on va plus vite, ensemble, on va plus loin.”